L’institut sera structuré autour d’un bureau d’expert et doté d’outils modernes et innovants qui lui serviront à mener à bien ses missions.

L’organisation de MIPAI se décline en trois entités complémentaires :

  • MIPAI Association
  • MIPAI – GEO (Green Expert Office)
  • Young Climate Fund (YCF)

MIPAI FONDATION

MIPAI Fondation, composée de membres actif et passif travaillant autour de 4 pôles  liées sous le prisme du développement durable :

  • Art et la culture des deux rives méditerranéennes ;
  • Santé et Sport par la sensibilisation et la mobilisation des enjeux sanitaires, ainsi que la promotion des bonnes pratiques sportives et la mobilité douce ;
  • Solidarité internationale par le soutien humain, financier des initiatives portées par des ONG, association pour un monde en paix et durable.
  • Recherche et recensement des ONG et Startup vertes sur le bassin méditerranéen.

MIPAI – GEO (Green Expert Office)

  • « GEO » est un bureau d’experts et de conseils spécialisé dans les domaines de l’environnement et du développement durable, de la faune-flore, de l’urbanisme durable et de l’énergie.
  • « GEO » sera composé d’experts pluridisciplinaires œuvrant dans différents domaines liés à l’environnement (eau, écologie, énergies, transports, déchets …).
  • « GEO » sera la passerelle entre la fondation et le porteur du projet. Il accompagnera le « Startupeur » jusqu’à la création du projet.
  • « GEO » interviendra dans plusieurs séminaires et événements afin de présenter les différentes études réalisées.

Youth Climate Fund « YCF »

“YCF” c’est le nom du premier fonds d’investissement vert dédié exclusivement aux jeunes porteurs de projets appartenant au pourtour euro-méditerranéen et ciblant l’environnement et le développement durable.

Il sera rattaché à l’institut MIPAI et aura pour objectif principal en tant qu’outil de soutien aux initiatives des jeunes,  est d’attirer des investisseurs privés à la recherche d’investissements responsables et écologiques.

L’initiative mobilisera des capitaux du secteur privé  (fonds d’investissement, banques, organisations nationales – régionales – locales, fondations..) pour financer la transition vers une économie verte en orientant les flux de capitaux vers notamment :

  • la mise en place de projets d’infrastructures efficaces, durables et à faible émission de carbone. ;
  • l’implémentation d’infrastructures productives d’énergies propres ;
  • le développement de la mobilité durable…